5 remèdes naturels contre la constipation

Huiles essentielles : bien dormir naturellement
23 janvier 2020
les huiles essentielles
5 huiles essentielles pour les tracas du quotidien
5 février 2020
Voir tous

5 remèdes naturels contre la constipation

comment lutter contre la constipation ?

C'est quoi la constipation ? Quelles sont ses causes ?

On considère qu'on est constipé lorsqu'on va à la selle moins de trois fois par semaine. Si cela dure depuis plus de six mois, alors on parle de constipation chronique. La constipation peut avoir plusieurs causes:

  • une origine psychologique : vous n'arrivez pas à lâcher prise
  • la progression des aliments dans le gros intestin est ralentie
  • les selles sont sèches et dures, ce qui les rend difficiles à évacuer
  • un alitement prolongé ou une forte sédentarité
  • la grossesse est un facteur prédisposant à la constipation
  • le syndrome de l'intestin irritable: dans ce cas, on observe des ballonnements et une alternance entre diarrhée et constipation
  • une situation de stress soudaine, par exemple occasionnée par un départ en voyage.

Certaines constipations ne sont pas bénignes et peuvent être liées à des troubles plus graves comme une tumeur digestive ou une maladie inflammation. Si la constipation est soudaine et qu'elle s'accompagne d'une importante perte de poids ou encore que vous observez du sang dans les selles, il est important de consulter son médecin.

Quelle hygiène de vie pour combattre la constipation ?

Pour sortir du cercle infernal de la constipation, il est important d'agir sur son hygiène de vie au quotidien. En effet, une situation de constipation prolongée est dangereuse pour la santé et peut être source d'auto-intoxication puisque les déchets stagnent et restent dans le corps au lieu d'être éliminés. Les constipations prolongées peuvent également être à l'origine de malaises. Pour agir au quotidien contre la constipation, il est important de :

  • bouger tous les jours (20 minutes de marches, 10 000 pas par jour... de nombreuses astuces existent !)
  • pratiquer une activité cardiovasculaire au moins deux fois par semaines pour booster le péristaltisme intestinal
  • boire quotidiennement de l'eau en quantité suffisante
  • avoir une alimentation riche en fibres apportées par les fruits et les légumes
  • mastiquer longtemps ses aliments pendant les repas
  • ne jamais se retenir d'aller aux toilettes quand l'envie se fait sentir
  • se détendre le plus souvent possible et pratiquer des exercices de respiration comme la cohérence cardiaque.

En agissant sur votre mode de vie, et en adoptant une hygiène de vie saine au quotidien vous pourrez vous débarrasser de ce problème et éviter qu'il ne revienne. Pour un soulagement rapide, il existe des remèdes naturels que vous pouvez utiliser occasionnellement pour vous soulager. Je vous en ai sélectionnés 5. Ce sont pour la plupart des aliments, et ils sont tous naturels, doux et très bénéfiques pour le transit intestinal.

Remarque: certains des aliments présentés ici sont très riches en fibres insolubles et peuvent créer de l'inconfort chez les personnes qui souffrent du syndrôme de l'intestin irritable. Ceux ci doivent donc prendre plus de précautions et privilégier les fibres très douces comme celles apportés par les mucilages des graines de chia ou du psyllium par exemple. N’hésitez pas à demander conseil à votre médecin en cas de doute.

#1 Les graines de lin

Les graines de lin sont riches en fibres insolubles et sont donc très intéressantes pour lutter contre la constipation. En plus de cela, les graines de lin sont une bonne source d'oméga-3, de minéraux, de vitamines du groupe B, et de vitamine E qui est essentielle pour maintenir la beauté et la souplesse de la peau. Pour consommer les graines de lin en profitant de tous leurs bienfaits nutritionnels, il faut les consommer moulues. Il existe des petits moulins électriques peu onéreux qui permettent de moudre au fur et à mesure ses graines de lin. Il est préférable de moudre les graines de lin au fur et à mesure car une fois moulue, elles ne se conservent pas longtemps et risquent de s'oxyder. Une première façon de les consommer, c'est de moudre une cuillère à soupe de graines de lin puis les mélanger avec un verre d'eau. Ensuite vous buvez le contenu au bout de quelques minutes. A renouveler 2 fois par jour pendant plusieurs jours. Une deuxième façon de les consommer beaucoup plus agréable, c'est de se préparer pour le petit-déjeuner ou bien pour le goûter un délicieux miam-ô-fruits.

#2 Les figues sèches

Grâce aux fibres insolubles qu'elles renferment dans leur peau et leurs graines, les figues sèches sont une bonne solution naturelle pour lutter contre la constipation. Une fois dans le tube digestif, elles se gorgent d'eau, facilitent le transit intestinal et évitent d’avoir les selles sèches ou dures. Les figues sèches sont également une excellente source de magnésium qui a des vertus laxatives. En plus d'être très efficaces contre la constipation, les figues sèches sont une source d'antioxydants comme les anthocyanes et les flavonoïdes, et de sélénium. Ils protègent les vaisseaux sanguin et permettent à la peau de garder son élasticité et son tonus. Avec sa chaire sucrée, la figue sèche est un aliment plaisir, facile à intégrer dans son alimentation quotidienne et qui permet à la fois de nous nourrir et de combattre la constipation au quotidien. On peut la consommer au petit-déjeuner ou au goûter avec par exemple une petite tisane ou un verre de lait végétal chaud ou encore une poignée d'oléagineux.

#3 Les graines de chia

Tout comme les graines de lin, les graines de chia font partie des graines dites "à mucilages", c'est à dire qu'elles libèrent un gel visqueux au contact de l'eau. C'est justement ces mucilages qui rendent les graines de chia particulièrement intéressantes pour combattre la constipation. Originaire d'Amérique latine, ces petites graines noires et grises sont largement commercialisées en Europe et on en trouve très facilement dans les magasins bio. Les graines de chia ont de nombreuses vertus pour la santé. En effet, elles sont riches en acides gras oméga-3 essentiel au bon fonctionnement du cerveau. Sources de tryptophane, un acide aminé qui permet de produire la sérotonine et la mélatonine, les graines de chia favorisent le sommeil. Les graines de chia sont également très riches en calcium biodisponible, c'est donc un aliment de choix pour maintenir une bonne santé osseuse. Grâce à leur richesse en fibres, les graines de chia sont rassasiantes et permettent de lutter contre les fringales tout au long de la journée. On les consomme en pudding. Pour se préparer un pudding aux graines de chia, on mélange dans un petit bol ou un verre 20 grammes de graines de chia avec 100 millilitres (ou 100 grammes) de lait végétal au choix. On peut agrémenter d'une cuillère à café d'eau de fleur d'oranger ou bien d’une pincée de cannelle ou encore d'une cuillère à café de sirop d'érable. On laisse reposer au moins 2 heures ou bien une nuit au frigo. Se consomme tel quel ou bien avec des fruits frais de saison au choix, coupés en morceaux par dessus.

#4 Le pruneau

Le pruneau est connu depuis la nuit des temps pour ses vertus laxatives et ses bienfaits sur le transit intestinal. C'est une excellente option naturelle pour lutter contre la constipation. En plus de cela, le pruneau est un super-aliment à part entière grâce à sa richesse en antioxydants comme les composés phénoliques et les flavonoïdes, en fer, en magnésium, et en vitamine C. Les pruneaux ont aussi l’avantage d'être un fruit local, cultivé et facile à trouver en France. Les pruneaux sont agréables à consommer du fait de leur saveur douce et sucrée. De texture très sèche, il est recommandé de les faire tremper une demi journée ou bien une nuit avant de les consommer pour en apprécier toutes les saveurs. Pour lutter contre la constipation, on peut prendre une portion de 3 pruneaux par jour à jeun avant le petit déjeuner ou bien pour le goûter.

#5 Le psyllium

Le psyllium, ou encore sous l'appellation "téguments de psyllium", est très à la mode depuis ces dernières années. Régulateur majeur du transit intestinal, le psyllium est aussi efficace contre les diarrhées que contre la constipation. Grâce à sa richesse exceptionnelle en mucilages, le psyllium améliore la consistance des selles et aide à l'évacuation du bol fécal. Son utilisation peut être très salutaire dans les cas d'hémorroïdes ou de fissures anales car il va aider à évacuer les selles en douceur. Le psyllium est inscrit dans la pharmacopée européenne en tant que "laxatif mucilagineux" et est même recommandé par l’OMS (Organisation mondiale de la santé) et l’ESCOP (commission scientifique européenne de la phytothérapie) pour lutter contre la constipation et faciliter le transit intestinal. Pour consommer le psyllium, il suffit de mélanger une cuillère à café avec un verre d'eau. On attend 2 à 3 minutes le temps que le gel se forme et on boit le contenu du verre. Un verre tous les matins à jeun pendant plusieurs jours jusqu'à ce qu'on ressente une amélioration.

Chahira
Chahira
Naturopathe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *