Comment faire une monodiète ?

J’ai testé les probiotiques
16 avril 2020
Voir tous

Comment faire une monodiète ?

monodiète

La monodiète, c'est quoi ?

La monodiète consiste à ne manger qu'un seul aliment particulier, généralement un fruit, pendant au moins 24 heures. En général, une monodiète s'effectue sur une durée de 24 heures (1 jour), ou 48 heures (2 jours), ou encore 72 heures (3 jours). L'aliment sélectionné pour faire une monodiète est généralement un fruit ou un légume de saison. Il n'y a pas de restriction sur les quantités, on mange l'aliment que l'on a choisi pour sa monodiète dès qu'on en ressent le besoin. Il est bien sûr tout à fait possible de boire de l'eau ou des tisanes pendant sa monodiète. Cela permettra de renforcer l'hydratation et le drainage des toxines.

Quand faire une monodiète ?

Les monodiètes peuvent être effectuées à tout moment de l'année si l'on en ressent le besoin, comme par exemple après les fêtes de Noël ou de fin d'année, ou bien aux changements de saison et idéalement au printemps et à l'automne. Après les excès alimentaires pendant les fêtes de fin d'année, une monodiète permet de mettre au repos vos organes digestifs, nettoyer les intestins et d'aider le corps à éliminer les toxines circulantes : alcool, toxines en tout genres, déchets métaboliques issus des digestions longues. Au changement de saison, et plus particulièrement au printemps et à l'automne, la monodiète va permettre d'éliminer les toxines, de perdre un peu de poids correspondant principalement à de la rétention d'eau, et de renforcer son système immunitaire pour affronter le changement de saison.

A quoi sert une monodiète ?

Faire un repos digestif.

Pourquoi faire un repos digestif ? Ce repos est vraiment salutaire pour notre système digestif car il lui permet de se nettoyer, de se régénérer et de retrouver de meilleures capacités de fonctionnement. Si l'on a des troubles de la digestion : ballonnements, gaz, troubles du transit (constipations, diarrhées, selles irrégulières), une monodiète bien choisie et bien menée peut permettre de retrouver une meilleure capacité digestive, à condition bien sûre de faire un travail en amont sur son hygiène alimentaire.

Se détoxifier en profondeur

La détox est un sujet très à la mode. Il s'agit en fait de permettre à notre organisme d'éliminer les toxines circulantes dans le sang et dans les tissus. La monodiète agit également comme un régulateur de la rétention d'eau et va permettre de désengorger les tissus. Elle permet de nettoyer le foie et les intestins. Au cours d'une monodiète, le foie est au repos et il en profite alors pour se nettoyer et pour faire le ménage. De même, les intestins profitent de ce repos salutaire pour se nettoyer tout en douceur. Pendant une monodiète on va beaucoup aux toilettes, et c'est tout à fait normal. Cela montre que les intestins sont en train de se vider.

Se débarasser des pulsions alimentaires et de l'addiction au sucre

La monodiète permet vraiment de remettre les pendules à zéro puisque la sensation de bien-être, de légèreté et d'énergie retrouvée nous amène à nous recentrer sur nous-mêmes et nous éloigne de nos addictions. Après une monodiète, il est très rare d'avoir envie de se jeter sur la malbouffe. C'est comme s'il y avait eu une sorte de reprogrammation sensorielle et psychologique.

La monodiète de pommes

La monodiète de pommes est la plus connue. Elle peut être réalisée au printemps comme à l'automne. En effet, on peut trouver des pommes facilement toute l'année. La pomme est riche en pectines, une fibre végétale qui permet de réguler le transit intestinal et de nettoyer les intestins. La pomme est également riche en antioxydants, en vitamines et en minéraux essentiels pour notre organisme. Les pommes sont très commodes à manger et à transporter, ce qui fait de la monodiète de pommes le choix le plus courant quand on veut faire une monodiète. De plus il en existe de nombreuses variétés ce qui devrait satisfaire de nombreux palais. Pour varier les plaisirs, la pomme peut être consommée crue ou en compote.

La monodiète de poires

La monodiète de poires est moins courante que la monodiète de pommes. La poire est très riche en eau, en vitamines, en minéraux et bien sûr en fibres. Elle aide à nettoyer les intestins et stimule le fonctionnement de la vésicule biliaire. Tout comme la pomme, elle peut être consommée crue ou en compote. Pour varier les plaisirs, n'hésitez pas à agrémenter vos compotes de poires avec de la vanille, de la cannelle ou encore un peu d'eau de fleur d'oranger.

La monodiète de banane

La monodiète de banane s'adresse à ceux qui ont besoin de plus de consistance ou bien pour les frileux. La banane tient bien au corps et est particulièrement rassasiante. La monodiète de bananes peut être réalisée en toutes saisons car les bananes sont disponibles toute l'année. Grâce à sa richesse en potassium, la banane est alcalinisante. La monodiète de bananes est donc idéales pour les personnes qui sont très acidifiées. La monodiète de banane est l'une des plus faciles à suivre et peut généralement convenir au plus grand nombre.

La monodiète d'ananas

L'ananas est un fruit idéal au printemps. Il contient des enzymes protéolytiques qui favorisent la digestion des protéines. La monodiète d'ananas est donc idéale pour débarrasser les intestins des protéines mal digérées et de se débarrasser des gaz intestinaux si incommodant. L'ananas a également des propriétés anti-inflammatoires. La monodiète d'ananas est donc très intéressante pour les personnes allergiques, celles qui ont de l'arthrite ou des hémorroïdes.

La monodiète de jus de carottes

La monodiète de jus de carottes est la detox de printemps par excellence. Le jus de carotte est un excellent dépuratif hépatique. De plus, la carotte est riche en bétacarotène, en antioxydants, en oligo-éléments et en potassium, ce qui la rend idéale pour bien préparer sa peau à l'exposition solaire. La monodiète de carotte est particulièrement indiquée pour les personnes qui souffrent de rhumatisme.

La monodiète de fraises

La monodiète de fraises est une des rares que l'on ne peut réaliser qu'au printemps. Les fraises sont particulièrement riches en antioxydants, en vitamines et en minéraux. Elles ont des propriétés dépuratives, légèrement laxatives et permettent de drainer l'acide urique (un déchet de l'organisme) et les voies biliaires. La monodiète de fraises est une vraie cure detox qui donne une sensation de légèreté à l'approche de l'été. On les choisira bio pour éviter le cocktail de pesticides.

La monodiète de cerises

La cerise est le fruit du printemps par excellence. Le jus contenu dans les cerises est réputé pour faire disparaitre les crises de goutte, soulager les troubles du cycle menstruel et les problèmes de côlon. La monodiète de cerises est une véritable cure de jouvence pour votre corps grâce à leur richesse en antioxydants, en vitamines A et C, en oligoéléments. La monodiète de cerises sera faite idéalement à la pleine saison, c'est-à-dire au mois de juin uniquement.

Chahira
Chahira
Naturopathe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *