Quels aliments faut-il consommer bio ?

7 aliments faux-amis à éviter
2 janvier 2020
Pesticides: les fruits et légumes les moins contaminés
16 janvier 2020
Voir tous

Quels aliments faut-il consommer bio ?

quels aliments faut-il consommer bio ?

Quels aliments faut-il consommer bio? Faut-il tout acheter en bio?

Ces questions là, on se les ai toutes posées une fois dans notre vie ! Dès qu'on entame un rééquilibrage alimentaire ou lorsque on se pose la question de la qualité des aliments consommés au quotidien, on s'est tous demandé quels sont les aliments qu'il faut acheter bio ? Alors, je vous ai dressé une liste des aliments qu'il faudrait vraiment consommer bio au quotidien. Vous trouverez certains produits et sous produits animaux à consommer bio ou d'élevage en plein air pour limiter au maximum les apports en hormones de synthèse, antibiotiques et pesticides. Je vous fourni également les listes des fruits et des légumes les plus traités et contaminés par les pesticides dans l'agriculture conventionnelle. Comme ça, plus d'excuses, vous connaîtrez tous aliments, les fruits et les légumes qu'il est préférable d'acheter bio ou en agriculture responsable.

La viande rouge

Pour prévenir une longue liste de maladies, on administre près de 1000 tonnes d'antibiotiques par an au animaux dans les systèmes d'élevage intensifs. Ces antibiotiques se retrouvent dans les steaks avec un taux moyen de 67 mg par kilo de viande. Et bien évidemment ces antibiotiques pour animaux se retrouvent dans notre organisme lorsque nous consommons du steak. Quelles sont les conséquences de ces antibiotiques pour animaux pour notre santé ? Comme pour les antibiotiques classiques, une prise régulière d'antibiotiques entraîne une résistance aux antibiotiques de sorte que les bactéries qui nous guettent deviennent de plus en plus coriaces, et le corps ne réagit plus positivement aux antibiotiques dans les situations d'urgence ou on en a vraiment besoin. Il faut également noter que la viande rouge des animaux issus de l'élevage intensif contient 14 fois plus de pesticides que les végétaux.

En effet, dans l'élevage intensif, l'alimentation des animaux n'a plus rien à voir avec leur alimentation naturelle : ils sont nourris aux céréales, aux tourteaux (de soja, de tournesol et de colza), aux cornflakes et à la pulpe de betterave. Cette alimentation n'a rien à voir avec leur alimentation naturelle qui devrait être à base d'herbes et de foin. L'élevage intensif a pour objectif d'obtenir une croissance et un engraissement accéléré des animaux de telle sorte que leurs corps sont surmenés et sont plus propices à accumuler une grande quantité de pesticides tout au long de leurs vies. C'est pourquoi, il est préférable de consommer la viande boeuf bio. Pour les mêmes raisons, on préfère consommer la viande de veau de qualité bio.

Le poulet

Tout comme le boeuf, le poulet industriel ou "poulet PAC" est élevé avec de fortes doses d'antibiotiques, mais aussi d'hormones de croissance. Ce n'est pas le cas des poulets bio, qui eux sont soignés avec des traitements naturels comme l'homéopathie, la phytothérapie et l'aromathérapie. Sur le plan nutritionnel, il est beaucoup plus intéressant de consommer un poulet bio qu'un poulet industriel car le poulet bio est plus riche en oméga-3, apporte plus d'antioxydants, et est plus riche en vitamines et en minéraux. Alors consommez votre poulet ou votre volaille bio, ou au moins provenant d'un système d'élevage éco-responsable, en plein air, avec une alimentation sans OGM et sans traitement antibiotique.

Les oeufs

Le plus gros risque avec les oeufs, c'est qu'ils soient contaminés à la salmonelle. C'est une bactéries qu'on retrouve dans les déjections animales et qui peut être à l'origine d'une intoxication alimentaire sévère : la salmonellose. Il y a plus de risque de contamination dans le cas des poules élevées en cage dans des conditions sanitaires discutables. En revanche, il y a beaucoup moins de risque avec les poules élevées en plein air. On préfèrera donc prendre des oeufs de poules avec au moins les mentions "élevées en plein air" et "sans OGM", ou encore mieux des oeufs bio. Les oeufs bio ont une qualité nutritionnelle bien plus grande que les oeufs industriels. Et si vous avez l'occasion d'en trouver, les oeufs bleu blanc coeur sont les plus riches en oméga-3 car issues de poules nourries aux graines de lin. Pour tirer profit au maximum des bienfaits nutritionnels de vos oeufs bio, consommez les avec le blanc cuit et le jaune cru, donc soit mollet (4 minutes dans l'eau bouillante) soit à la coque (3 minutes dans l'eau bouillante).

Les produits laitiers

Dans le lait des animaux issus des élevages intensifs, on retrouve systématiquement des résidus d'antibiotiques et d'hormones de synthèse. Il faut savoir que dans les élevages intensifs, on administre systématiquement de la progestérone et des oestrogènes de synthèse aux vaches y compris pendant les gestations. Ces hormones et ces antibiotiques se retrouvent également dans les produits laitiers comme les yaourts, le fromage, les fromages blancs, les préparations à base de lait en poudre et les laits infantiles non bio ! On retrouve également dans les produits laitiers une quantité non négligeable de pesticides puisque les vaches ne sont pas nourries à l'herbe et au foin, mais ont un alimentation transformée à base de cornflakes, de tourteaux et de céréales non bio donc riches en pesticides. Dans tous les cas, les produits laitiers ne sont pas des aliments vitaux pour l'être humain adulte : plus d'explications dans cet article. Donc, vous l'aurez compris, dans le cas des produits laitiers mieux vaut privilégier la qualité à la quantité. Pour votre santé, consommez moins de produits laitiers (2 ou 3 fois par semaine), mais de qualité biologique. Si vous avez un nourrisson, préférez un lait infantil biologique.

Les céréales complètes

Les céréales, en particulier le blé, lorsqu'elles sont consommées non bio, apportent une grande quantité de pesticides. Cette quantité de pesticides est d'autant plus importante qu'il s'agit d'une céréale complète car les pesticides se concentrent au niveau de l'enveloppe fibreuse de la céréale. Dans le cas du blé, cette enveloppe porte le nom de "son de blé". Alors, quitte à vouloir consommer du pain complet ou multi-céréales au petit-déjeuner car c'est plus sain que le pain blanc, encore faut-il le choisir bio pour éviter le cocktail de pesticides dès le matin ! De même, si vous aimez le riz complet ou semi-complet, les pains multi-céréales et les mueslis, prenez les de préférence bio.

Les légumes les plus contaminés par les pesticides

Générations futures a publié en 2018 un rapport très intéressant dressant l'état des lieux des résidus de pesticides dans les fruits et les légumes. Les fruits et les légumes sont classés en fonction de la fréquence de la présence de résidus de pesticides et de leur fréquence de dépassements par rapport aux seuils légaux autorisés. Pour les légumes les plus contaminés aux pesticides, les champions sont:

  • le céleri branche
  • les herbes fraîches
  • l’endive
  • le céleri rave
  • la laitue
  • le piment et le poivron
  • la pomme de terre
  • les haricots et les pois non écossés
  • le poireau
  • la carotte
  • la tomate
  • le concombre

Les fruits les plus contaminés par les pesticides

Les fruits n'échappent pas non plus à l'avalanche de pesticides dans ce rapport de Générations futures. La liste suivante indique les fruits les plus contaminés aux pesticides. Remarquez que le raisin est en tête de liste, c'est vraiment le fruit défendu !

  • raisin
  • clémentine, mandarine
  • cerise
  • pamplemousse, pomelos
  • fraise
  • nectarine, pêche
  • orange
  • pomme
  • abricot
  • citron
  • poire

A l'exception des agrumes qui ont une peau épaisse, la plupart de ces fruits ont la peau très fine et sont consommés avec la peau. Il est donc préférable de les consommer systématiquement bio. Pour les agrumes, on peut relativiser car la peau est toujours ôtée et est très épaisse. Il est toutefois recommandé de rincer les agrumes avant de les éplucher pour enlever une partie des pesticides.

Vous êtes maintenant incollable sur les aliments à consommer bio, et en particulier pour ce qui est des fruits et des légumes. Pour vous aider à toujours consommer mieux, vous pouvez télécharger gratuitement le calendrier des fruits et des légumes de saison. Ce calendrier est très ludique et pratique, à coller sur le frigo pour y jeter un coup d'oeil avant d'aller faire ses courses ! Manger de saison et local est une étape supplémentaire pour améliorer la qualité de l'alimentation, un geste santé et un geste pour la planète.

Chahira
Chahira
Naturopathe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *