Hypnose pour arrêter de fumer

7 huiles essentielles indispensables au quotidien
11 octobre 2018
Voir tous

Hypnose pour arrêter de fumer

Faire appel à l'hypnose pour arrêter de fumer

De nombreuses méthodes existent pour arrêter de fumer dont la plus connue est l’utilisation de patchs à la nicotine. Mais très souvent, des personnes ont quelqu’un dans leur entourage qui leur dit “moi j’ai arrêté de fumer grâce à l’hypnose”. Nombreux sont ceux qui se demandent comment fonctionnent les séances d’hypnose pour arrêter de fumer. Sont-elles efficaces ? Pour qui s’adressent-elles ? A quels résultats s’attendre ?

Comment l’hypnose peut aider à arrêter de fumer ?

L’hypnose pour l’arrêt du tabac agit sur les mécanismes comportementaux mis en place par notre inconscient. Les connaissances en psychologies et en neurosciences nous permettent de comprendre que nos comportements, en particulier addictifs, mais aussi nos choix de vie obéissent à des mécanismes inconscients.

L’inconscient recouvre tous les processus et activités psychiques qui, pour des raisons qui échappent à la conscience, ne peuvent n’être ni perçues, ni contrôlées par la conscience. Cela explique en partie pourquoi une personne qui souhaite changer un comportement ancré en elle et qu’elle reproduit depuis des années, éprouve des difficultés à y mettre fin. Avoir conscience de son problème est une étape indispensable mais souvent insuffisante pour y mettre fin du jour au lendemain.

L’inconscient peut s’exprimer à travers les pensées refoulées, les rêves, les pulsions, les fantasmes et est également un vecteur de créativité et d’imagination. L’inconscient est très puissant et créatif. Comme c’est lui qui est une sorte de chef d’orchestre agissant dans l’ombre sur nos comportements, l’hypnose va permettre d’aller chercher à la source du problème une solution. Dans cette démarche, l’hypnose est employée comme un outil. C’est toujours ce que la personne fait pour elle-même, pendant et après la séance d’hypnose pour arrêter de fumer, qui lui apporte une éventuelle solution à son problème.

A travers un langage métaphorique et suggestif, l’hypnothérapeute va communiquer à l’inconscient l’existence de nouvelles possibilités et de nouveaux schémas comportementaux qui pourraient être mis en place pour mettre fin au comportement tabagique. Pendant les séances d’hypnose, l’inconscient peut également modifier la perception de la réalité en agissant sur le lien ressenti avec la cigarette ou encore la perception même de la cigarette.

Concernant le cadre méthodologique de l'hypnose, il faut comprendre que les suggestions faites par le thérapeute sont acceptées par la personne uniquement si elles s’inscrivent dans son système de valeurs et qu’elles lui plaisent. Il n’est pas possible de faire faire quelque chose à quelqu’un si cela va à l’encontre de ses convictions profondes. L’individu a toujours le contrôle sur ce qu’il souhaite mettre en place dans sa vie.

Dans le même état d’esprit, la motivation pour arrêter de fumer doit émaner de la personne qui consulte et doit être réellement présente. La personne doit donc avoir réellement envie d’arrêter de fumer. Si la motivation est inexistante et que la demande émane d’une personne de l’entourage, les chances de succès sont très minces.

Les différents champs d’intervention de l’hypnose pour l'arrêt du tabac

L’hypnothérapeute peut choisir d’agir à différents niveaux en fonction de la personne qui souhaite se libérer de son addiction au tabac. L’approche est toujours personnalisée pour répondre de la manière la plus pertinente et efficace au comportement tabagique mais aussi aux perceptions de la personne sur elle-même et son environnement psycho-social. Les séances d’hypnose pour arrêter de fumer peuvent par exemple être orientées sur :

  • la gestion du stress, des émotions et des compulsions pour que  la personne ne compense pas l’arrêt du tabac avec la nourriture
  • la répétition transgénérationnel (mimétisme) ou les comportements hérités si le tabagisme est présent dans la famille depuis plusieurs générations
  • les croyances : “je ne sais pas si je peux arrêter de fumer car je fume depuis mon adolescence”, “si j'arrête de fumer, je vais grossir”, “si je ne fume pas, je vais manquer de quelque chose"
  • les peurs, en se projetant vers un avenir sans tabac positif : par exemple certaines personnes ont peur de grossir
  • la perception du lien avec la cigarette
  • retrouver et débloquer des ressources personnelles utiles pour arrêter de fumer : détermination, motivation, calme, sérénité

Ces possibilités de champs d’actions de l’hypnose ne sont pas exhaustives et sont toujours choisies pour répondre à un souci de personnalisation. Les choix se font grâce à l’anamnèse en début de séance d’hypnose et l’identification des causes qui poussent la personne à fumer.

Comment se passe une séance d’hypnose pour arrêter de fumer ?

Toute séance d’hypnose débute par une anamnèse durant laquelle la personne expose son point de vue, ses motivations, ses peurs et ses doutes. L’hypnose consiste à aider le sujet à entrer dans un état modifié de conscience qui est un état complètement naturel que nous pouvons vivre dans notre quotidien comme par exemple :

  • lorsqu’on se plonge dans un livre ou un bon film,
  • lorsqu’on pratique une méditation ou une séance de relaxation,
  • lorsqu’on fait un trajet habituel et qu’on se laisse volontiers aller à la rêverie tandis que notre corps continue d’avancer en mode automatique.

Tous ces états quotidiens pour lesquels on pourrait dire qu’on est “sur la lune” sont des états de conscience modifiés. En somme, tout le monde a la capacité de rentrer dans un état de conscience modifié qu’on appelle aussi état de transe. Pour cela le thérapeute installe un climat de confiance et de sérénité propice au lâcher prise.

Lorsqu’un individu décide de lâcher prise, ce laisser-aller se fait au profit de sa propre partie inconscience. Il lui ouvre une porte de communication et d’écoute. Grâce à ce processus, l’hypnothérapeute va faire des suggestions et des métaphores propres au langage hypnotique, qui vont être entendues et interprétées par l’individu. Si les suggestions et les métaphores employées trouvent écho dans le système de perception de l’individu, celui-ci va se laisser transformer par les suggestions, mais cela restera toujours son choix.

La séance d’hypnose est construite par le thérapeute en fonction de l’objectif qui est formulé par la personne. Les protocoles, les suggestions et les métaphores utilisées pendant l’hypnose ont pour objectif d’influencer la personne qui souhaite arrêter de fumer sans la forcer. Les propositions fonctionnent dans la mesure où elles respectent le système de valeurs et les convictions profondes de chaque individu, tout en répondant à la perception d’une intention positive pour lui. Dans le cas des séances d’hypnose pour arrêter de fumer, la personne qui a une motivation avérée va percevoir l’arrêt du tabac comme quelque chose de particulièrement positif pour elle, et va se laisser volontiers transformer par les suggestions.

Prendre rdv

L'hypnose est-elle efficace pour arrêter de fumer ?

Selon une étude américaine, l’hypnose pour arrêter de fumer serait plus efficace que les substituts nicotiniques : 

  • 44 % sont encore abstinents 3 mois après la séance
  • 36 % le sont toujours 6 mois après.

Comme pour de nombreux sujets d’études statistiques, toutes les études ne sont pas positives et il existe une grande variabilité d'un individu à l'autre. Il est difficile de donner une garantie tangible sur l’efficacité de cette technique pour chaque individu car chaque personne est unique. Comme il s’agit d’un outil d’introspection et que la solution ne vient pas de l’extérieur mais est inhérente à la personne, le thérapeute ne peut pas donner une garantie certaine de résultat positif ou immédiat.

Toutefois, une personne qui prend un rendez-vous avec un hypnothérapeute pour arrêter de fumer s’inscrit déjà dans un processus d’autohypnose ou de conditionnement psychologique pour atteindre un nouvel état désiré. Elle se projette éventuellement déjà dans un futur sans tabac et elle envisage que cela est possible et réalisable. Les séances d’hypnose s’inscrivent alors dans un changement de vie qui a déjà été amorcé avant la première séance. Les séances d’hypnose vont permettre à la personne de renforcer son désir d’arrêter de fumer déjà présent et débloquer les ressources personnelles pour concrétiser ce changement.

Un paramètre clé de la réussite est la source et le niveau de motivation. La motivation doit venir de l’individu qui souhaite se libérer du tabac. Souvent les personnes qui souhaitent arrêter de fumer le font parce qu’elles perçoivent la cigarette comme inutile ou comme une attache persistante qui les empêche de se sentir complètement libre. Nombreux sont ceux qui viennent en consultation d’hypnose et qui déclarent se sentir "prisonniers de la cigarette”. Les motivations liées à la santé, à la performance sportive et aux ressources financières sont présentes mais assez secondaires par rapport au sentiment de liberté.

Dans tous les cas, la motivation de celui qui souhaite mettre fin à son comportement tabagique doit d’abord être personnelle. Si le sujet est poussé à l’arrêt du tabac par son entourage familial ou professionnel, alors, l’échec est plus probable. Parfois il arrive même que certaines personnes ne ressentent pas la motivation d’arrêter de fumer et compte sur l’hypnothérapeute pour faire le travail à leur place. Dans ce cas, il est nécessaire de faire un travail sur la motivation au préalable avant de passer à l’hypnothérapie. Il est possible de renforcer ou d’augmenter le niveau de motivation, mais la motivation doit être déjà présente. L’hypnose ne peut pas créer de toutes pièces une motivation chez l’individu. On n’impose pas aux gens d’avoir envie de se changer, ce sont toujours les gens qui décident de se changer eux-mêmes.

Quel que soit le nombre de cigarettes fumées ou l’ancienneté du tabagisme, et quel que soit le nombre de séances choisies, la seule chose qui conditionne le succès de l'hypnothérapie pour l'arrêt du tabac: c’est la motivation.

Prendre rdv

Combien de séances d’hypnose faut-il pour arrêter de fumer ?

Lorsque la motivation est bien personnelle et suffisante, une seule séance d’hypnose peut suffire à certaines personnes. En revanche, plusieurs séances peuvent être utiles et nécessaires pour une personne dont l’accoutumance dure depuis plusieurs années.

Certaines personnes, qui fument depuis leur adolescence notamment, peuvent mettre du temps à se projeter dans un avenir sans tabac. Plusieurs séances sont nécessaires et à ce moment-là, on prend le soin de les espacer de quinze jours pour permettre aux personnes de renforcer leur désir de se libérer du tabac et de se projeter plus facilement dans une vie sans tabac.

La plupart du temps, les gens font rarement plus de 5 séances d’hypnose pour arrêter de fumer. Les personnes qui font plus de séances ont souvent plusieurs objectifs. Parfois le désir d’arrêter de fumer peut mettre en lumière d’autres problèmatiques sur lesquelles la personne souhaite travailler.

Quel que soit le nombre de séances d’hypnose suivies, la personne qui est dans cette démarche d’arrêter de fumer avec l’hypnose, a tout à gagner à accompagner cette transition avec une réforme de son hygiène de vie. Cela peut se faire en modifiant quelque chose dans son quotidien comme s’adonner à un sport ou un exercice physique adapté à soi, retrouver un équilibre alimentaire, réduire sa consommation d’alcool et de café qui sont en association avec la cigarette.

Pour compléter cette démarche particulière de transformation de son hygiène de vie et accompagner au mieux l’arrêt du tabac, je propose, à mon cabinet, des séances de naturopathie. Une seule séance de naturopathie peut suffire à avoir un programme d’hygiène de vie entièrement personnalisé qui va contribuer à réduire le stress et la fatigue, améliorer le sommeil et limiter la prise de poids après l’arrêt du tabac.

Dans le cadre de mon accompagnement, il est essentiel pour moi d’avoir une approche globale et holistique de l’individu. Chaque personne est unique, de par son histoire, sa culture, ses perceptions, ses conditionnements psychologiques et ses expériences personnelles. Chaque parcours de vie est unique et propre à chacun. Toute personne est considérée dans son individualité afin de construire pour elle des séances d’hypnose et/ou de naturopathie personnalisées.

Est-il possible de faire des séances d'hypnose à distance ?

Avec la démocratisation du télétravail, nombreux sont les individus qui ont pris goût à faire les choses à distance pour des raisons pratiques. Les professionnels de la relation d’aide, dont les hypnothérapeutes proposent maintenant plus facilement des séances à distance, et j’en fais partie.

Il est plus difficile, mais pas impossible, pour une personne qui n’a jamais fait de séances d’hypnose d’atteindre un état de conscience modifié à distance. Malgré ce que l’on peut croire, les gens sont plus vigilants lorsqu’ils sont chez eux que lorsqu’ils sont en cabinet. De plus, il faudra veiller à n’avoir aucune source de perturbation extérieure : enfants qui pleurent, téléphone qui sonne, quelqu’un qui frappe à la porte. Cependant les gens qui ont une bonne faculté de lâcher prise peuvent atteindre très facilement un état de conscience modifié même si leur première séance se fait à distance.

En cabinet, même les personnes les plus résistantes finissent par partir en transe, i.e. en état de conscience modifié. En effet, l’ambiance du cabinet, et l’échange humain en présence physique du thérapeute, avec son aspect énergétique et vibratoire, contribuent à mettre chaque personne dans un état de calme propice au lâcher-prise.

Alors bien sûr, les séances à distance sont tout à fait possibles avec la même efficacité qu'en cabinet. Mais si vous n’avez jamais fait de séances d’hypnose avec un hypnothérapeute, je vous suggère de faire une séance en présentiel et de compléter par la suite avec des séances en distanciel si c’est plus pratique pour vous.

Pour conclure, il est tout à fait possible de faire des séances d’hypnose à distance avec un thérapeute à condition de remplir les deux conditions suivantes :

  • vous avez une bonne faculté de lâcher prise ou bien vous avez déjà fait au moins une séance d’hypnose en présentiel avec le même hypnothérapeute
  • vous avez la possibilité de vous isoler dans un endroit calme dans lequel vous ne serez pas dérangé pendant toute la durée de la séance d’hypnose.

Si vous estimez avoir une motivation certaine pour arrêter de fumer, rencontrons-nous prochainement pour discuter de votre projet et expérimenter l’hypnose dans le cadre de votre première séance.

Chahira Miloudi
Chahira Miloudi
Docteur en neurosciences, hypnothérapeute et naturopathe

Comments are closed.